Umgeni Valley Nature Reserve

Pour ma première rencontre avec la vie sauvage, je choisi la « petite » réserve au doux nom de « Umgeni Valley« . Petite, ça reste relatif, bien entendu, la réserve s’étend quand même sur 900 ha. Située à Howick, elle n’est qu’à une bonne vintaine de 20 de mon QG, Pietermaritzburg – et c’est tant mieux, rouler à gauche avec un vieux van 4×4 n’est pas encore mon fort.

L’entrée de la réserve est située au bord d’une grande route – rien de bien buccolique de prime abord. Comme toutes les réserves en Afrique du Sud, elle est bien cloturée. Premier stop obligatoire à la réception. Comme toujours depuis mon arrivée, l’accueil est chaleureux et amical. L’entrée est dérisoire : 30 Rands – ce qui correspond grosso modo à 1,75 € ! De là, une route ou plutôt une piste nous emmène jusqu’au bout de la Réserve.

sa2016-060 copieVa falloir se concentrer, le chemin est plus que houleux. La terre est ocre, le ciel est bleu. Lumineux, trop lumineux. J’avoue il est un peu tard, le soleil est au plus haut, ce qui n’est pas optimal pour prendre des photos, observer les animaux et encore moins randonner. C’est l’hiver mais le mercure frôle quand même les 25-26°C. Mais, toujours une douce brise.

Et là, tout à coup, je suis comme un gosse à la St Nicolas. Des zèbres ! Ils sont quelques uns, juste là, sur le bas côté de la piste. J’étais tellement concentrée sur les énormes nid de poules que j’en oubliais de regarder plus loin que le bout de mon nez. Ca y est, l’excitation est là. Et elle ne me quitteras pas.

Toujours plus loin, je continue d’être éblouie. Cette fois avec une magnifique vue la cascade d’Howick (+/- 120m de haut). Toujours concentrée sur la piste, je ne m’arrête pas pour une photo.

sa2016-059 copie
Vue depuis la piste sur la Vallée de l’Umgeni
sa2016-061 copie
Un Gnou !
sa2016-079 copie
Damalisques à front blanc (ou simplement Besbok)
Le « Grassland Trail »

Dans la Réserve, plusieurs sentiers de randonnée sont accessible. Je vous rassure, il n’y a pas d’animaux dangereux. On peut dès lors se promener librement, en restant sur les sentiers. Je choisis le « Grassland trail », 7-8 km pour environ 4h de marche. Le sentier parcours différents habitats, des bouts de forêts, mais surtout de la savanne arborée. Pourquoi j’ai choisi cette randonnée ? Et bien, parce que c’est avec celle-là qu’on a le plus de chance de voir les giraffes ! Spoiler alert…Quelques 4h et environ 200 m de dénivellé plus tard, je n’ai pas été chanceuse sur ce point là.

Beaucoup d’oiseaux – va falloir étudier tout ça. Des zèbres et des gnous. Mais surtout des paysages à couper le souffle. Et oui, les musiques du Roi Lion ont trottés dans ma tête toute la journée…

Pour terminer cette première aventure, je tombe nez-à-nez avec un troupeau de zèbres sur la piste du retour. Et surtout, un tout jeune poulain entrain de faire la sieste au bord de la route. Je m’arrête et coupe le moteur à bonne distance et profite du spectacle. Il est 16h, la douce lumière d’hiver s’estompe tout doucement. C’était une magnifique journée.

sa2016-082 copie

Aussi, j’ai décidé de m’essayer au montage vidéo. Encore du boulot mais c’est bien parti, qu’en pensez-vous ?

Vivement ma prochaine sortie ! Ca tombe bien, la semaine prochaine, on met le cap sur le fabuleux Kruger National Park pour une conférence.

Publicités

6 réflexions sur “Umgeni Valley Nature Reserve

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s