Les Tugela Falls

Ah, les Tugela Falls ! Selon les sources, cette chute sera LA ou la seconde plus haute chute du monde (rivalisant avec les Angels Falls au Venezuela, sans doute plus célèbres) – On se s’accorde pas tout à fait sur les hauteurs exactes. Les Tugela Falls ont une hauteur d’environ 900 m (comme les Angels Falls), divisées en 5 chutes dont la plus longue est d’environ 400 m. On n’est pas peut-être au niveau du record du monde, mais on est au niveau du record d’Afrique, et c’est quand même pas mal.

Par contre, les Tugela Falls, c’est un peu comme le soleil de minuit : il faut être au bon endroit au bon moment, et être chanceux !

Pour preuve, ma première tentative …  demi tour pour cause de tempête de grêlons !

HakunaMatata0194
Première tentative en mars 2017. Un groupe s’élance pour la Grande Traverse sous la pluie, le froid et la brume. Nous n’irons pas bien loin !

Ma seconde tentative se révéla à moitié réussie. L’ascension s’est faite au tout début du printemps, le temps cette fois était tout à fait délicieux… mais la chute était quasi à sec.

pano4
Au sommet… l’eau manque ! Le seul « flot » est la petite flaque que l’on peut voir près des pieds du sujet. La vue est toutefois à souffler !

Donc, le choix de la période :

  1. On veut du beau temps
  2. On veut aussi voir la chute en soi…

Ce qui nous laisse avec l’automne ! Il est généralement conseillé de tenter cette randonnée en mars-mai et c’est ce que j’ai fait en Avril 2018.

pano6
L’Amphitheatre (pris en Septembre 2017, la chute était à sec)

Les Tugela Falls prennent source depuis le sommet de l’Amphitheatre, un haut plateau charismatique et symbolique à 3000 m d’altitude. Au delà de l’Amphitheatre, on trouve le Mont-Aux-Sources (pas sur la photo) où naissent le Tugela et le Vaal, 2 des plus importants fleuves d’Afrique du Sud. Oh, et si vous le nom vous dit quelque chose, c’est parce que le Tugela (ou Thukela), c’est ma rivière d’étude (pour vous rafraîchir la mémoire, ici).

La randonnée est d’environ 12 km aller-retour depuis le « Sentinel Car Park ». Rien que d’atteindre ce parking, c’est une aventure audacieuse d’environ 2 h depuis l’Auberge de jeunesse « Amphitheater Backpackers » – qui est un point d’ancrage bien connu dans le coin. Lors de mes premières tentatives, j’ai peu monter jusqu’au parking avec ma petite corsa, mais c’est désormais impossible. Un véhicule haut, ou mieux, un 4×4, est préférable.

IMG_0598
Le campement à l’Amphitheater Backpackers. Au loin, dans les nuages, notre sommet. On a troqué ma corsa pour un destrier plus corsé.
Amphitheater05 copie
L’Amphitheathre depuis le point vue pendant l’ascension. Les nuages vont et viennent et animent le paysage.
Amphitheater06
Le relief est extrême – je me demande si ces pentes ont jamais été explorées par l’Homme ?
Amphitheater13
Dans ce relief un peu fou, pour accéder à l’Amphitheatre, on utilise les très célèbres « chain ladders » (les échelles en chaines). Ca n’a l’air de rien comme ça, mais c’est plutôt impressionnant.
Amphitheater14
Une « petite » chute juste au dessus des échelles – cette petite rivière rejoindra un jour la Wilge qui rejoindra le Vaal et enfin l’Orange (le plus grand bassin du pays !).
Amphitheater28
Enfin au dessus du plateau ! le Tugela n’est pas encore trop « féroce » pour le moment.
Amphitheater26
La vie sauvage à cette altitude est éparse. Ici, (sans doute) une Maluti grenouille.
Amphitheater20
Ca y est ! On y est !

Amphitheater19

Amphitheater16
Je vous la donne sous toutes ses coutures
Amphitheater21
Le soleil d’hiver et la brume tombent à pic !
Amphitheater18
Un pas de trop et POUF on est 900m plus bas… restons plus que prudents !

Amphitheater08

Amphitheater27
Le plus dans les montagnes du Drakensberg, c’est qu’on est rarement à court d’eau. Parfaitement potable !
Amphitheater17
Les nuages offrent un constant spectacle !
Amphitheater29
Ils se rapprochent dangereusement du chemin de retour. Mais viennent et vont.
Amphitheater34
La tête dans les nuages, prêts à affronter la descente !
Amphitheater36
J’avoue, j’avais prévenu personne mais la descente est carrément plus sportive que l’ascension. Elle se fait via le « Gully » et c’est plutôt acrobatique.
Amphitheater39
On reprend vite un chemin plus facile et on commence à voir le parking. La lumière de fine de journée d’hiver est toujours bien là.
Amphitheater40
Je souris encore… mais environ 500m plus loin, je vais faire un peu de voltige… et finir avec des points de sutures ! 

J’espère que la balade vous a plu ! Je vous attends pour une visite guidée.

 


Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s